Notre rédaction rencontre l’étoile montante de rap Avalanche The Architect

Nous avons découvert le rappeur marquant Avalanche The Architect qui a fait une impression incroyable à notre rédaction avec son dernier disque, un album épique intitulé « Let There Be War ».

Dès les premières secondes, l’artiste se démarque grâce à un flow singulier et un timbre vocal unique. Féroces, puissantes, obsédantes, ses mesures de rap ne ressemblent à personne d’autre.

Il nous invite avec « Let There Be War » à travers sa vie, sa lutte et ses inspirations.

Écoutez le disque dès maintenant et lisez notre conversation fascinante avec Avalanche The Architect ci-dessous :

Bienvenue! Pouvez-vous nous dire qui vous êtes ?

Avalanche The Architect, le meilleur rappeur de l’univers, du multivers et au-delà !

Comment avez-vous commencé à faire de la musique et comment décririez-vous votre son ?

Quand j’étais au lycée, nous avions l’habitude de faire du freestyle à la cafétéria au déjeuner, puis lors de soirées, nous faisions des battles et cela a évolué à partir de là pour aller au studio et le prendre plus au sérieux

Avez-vous un processus de création spécifique ?

Quand je trouve une punchline ou un schéma de mots intelligent, je l’écris ou l’enregistre sur mon enregistreur numérique de poche et quand je sens que j’ai assez de contenu, je vais chez mon producteur pour obtenir les instrumentaux parfaits et j’enregistre en continu jusqu’à l’album fait, même si ça veut dire 2 semaines d’affilée au studio.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre dernière sortie ?

Mon nouvel album s’appelle Let There Be War et c’est une métaphore de la bataille entre la musique rap old school et new school. Mon album est inspiré du son Boom Bap des années 1990, il n’y a pas de syntonisation automatique, de chant, de marmonnement ou de trucs idiots, juste des compétences lyriques !

Quel est votre plan pour l’avenir ?

Etre 100 fois platine et être le meilleur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.