Indiechronique rencontre Cantek Batur

Déjà lundi, et heureusement la semaine débute avec un peu de soleil, pour contrecarrer les nouvelles télévisées toujours plus grises. Plus que jamais, le monde à besoin d’espoir, de douceur, et c’est ce qu’offre notre artiste du jour Cantek Batur.

Le chanteur basé à Toronto que l’on connait pour été le chanteur principal du groupe turc Zift’, nous berce avec son titre « Under The Clouds ». La chanson embarque le public dans un voyage musical solaire entre pop et son rock, tout en donnant l’espoir en un monde meilleur.

Sa voix nous susurre des mélodies agréables et familières, et chante des mots tendres, des mots qui résonneront pour la paix et pour tout simplement la poésie et la beauté de la musique.

« Under The Clouds » est à écouter, voir et revoir sans plus attendre :

Découvrez Cantek Batur en 5 questions :

Peux-tu te présenter à nos auditeurs ?

Je m’appelle Cantek Batur, je suis un auteur-compositeur-interprète basé à Toronto. Je chante depuis l’âge de 14 ans et je suis impliqué dans la musique depuis lors. Je travaille avec des musiciens indépendants du monde entier. J’ai chanté dans un groupe de rock appelé « Zift », maintenant je fais mes trucs en solo.


Comment as-tu commencé à faire de la musique et comment décrirais-tu ton son ?

J’ai commencé à chanter très tôt, puis j’ai commencé à jouer de la guitare acoustique. Je chante dans un groupe depuis le lycée et nous avons joué dans de nombreux festivals et clubs. En 2010, nous avons sorti notre premier album, et 2 ans plus tard, nous avons sorti un maxi-single. En 2019, j’ai sorti mon premier single solo intitulé « Under The Northern Skies ».

Je décrirais ma musique comme du rock alternatif classique. Il y a plus de variété dans le dernier album « Snowbird », j’ai expérimenté des rythmes plus pop/indie, même du reggaeton. Tous les musiciens indépendants avec qui j’ai travaillé ont ajouté leur touche et j’ai essayé de tout harmoniser dans le même genre.


Quel est ton processus créatif ?

Trouver des paroles et des sujets sur lesquels écrire est une sorte de processus incohérent. J’ai des pages de mots, des idées écrites un peu partout. N’importe lequel d’entre eux a techniquement le potentiel de se transformer en une nouvelle chanson. Parfois, une chanson complète vient d’une ligne, parfois rien ne vient de ces lignes de mots. Parfois un refrain s’écrit tout seul et j’ai juste besoin de construire le reste. Il y a constamment de nouvelles chansons en cours. Les pensées se transforment en notes, les notes se transforment en paroles, les paroles se transforment en démos acoustiques, puis ces démos restent comme ça pendant un moment. Je dors dessus quelque temps jusqu’à ce que je m’assure que je peux me connecter avec la chanson. Ensuite, la production commence, cette phase consiste principalement à s’asseoir devant l’ordinateur et à expérimenter. Essayer de trouver les meilleures traductions mélodiques de l’histoire, et le choix des instruments. Cette partie peut se transformer en travail d’équipe, avec producteurs et musiciens. Et puis l’enregistrement commence, on n’a pas besoin d’être dans la même pièce pour ça. Une fois que nous avons toutes les pistes dont nous avons besoin, le reste est l’ingénierie du son et la chanson est prête à sortir.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre dernière sortie ?

« Snowbird » est sorti le 1er mars 2022. Il s’agit de mon premier album solo complet. Il y a 7 chansons et 7 histoires uniques. Plus de 20 musiciens de 12 pays ont contribué à cet album. C’est le résultat de 2 ans de travail. Il a été extrêmement bien reçu. J’aime que la chanson préférée de tout le monde soit différente. En d’autres termes, chaque chanson a été préférée par quelqu’un, ce qui pour moi prouve qu’aucune de ces chansons n’était un espace réservé. C’est sur tous les marchés de la musique numérique, les gens peuvent les trouver simplement en cherchant mon nom.


Des projets en cours ?


Nous avons déjà commencé à travailler sur le prochain album, aucune idée du thème et du genre de l’album pour le moment. Nous allons probablement rassembler autant de chansons de qualité que possible avant de décider du style. Nous avons de superbes démos qui ne peuvent pas aller dans le même album, nous serons plus disciplinés avec la synchronisation du son avec le style cette fois. Cela signifie que certaines chansons peuvent être omises. Mais je peux facilement dire que de meilleures choses continueront à arriver. Nous apprenons constamment et nous sommes impatients d’essayer de nouvelles choses.

PAGE YOUTUBE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.