Notre conversation avec August Rayne

S’il est clair que le marché du RNB est très concurrentiel, il est cependant rare de trouver des artistes capable de créativité et d’authenticité. Notre artiste du jour, August Rayne, elle, à toutes ces qualités et c’est ce qui lui permet de sortir du lot.

Venant tout droit de Little Rock, Arkansas, sa musique est non seulement addictive tant elle est composée de Hits, mais elle dévoile également une recette artistique progressive, tout en restant respectant la qualité et l’énergie qui fait le vrai RNB.

Les beats mêlent sonorités old-school aux éléments avant-guardistes, et ses performances vocales ont dignes des plus grands.

Les morceaux ‘Messed up’ et ‘Stay Wit me’ illustrent parfaitement notre propos, et nous sommes sûrs que vous tomberez amoureux. Ecoutez-les sans plus attendre et rendez-vous plus bas pour découvrir notre interview avec la talentueuse August Rayne:

Qui es-tu?

Je suis August Rayne

Quand as-tu commencé à faire de la musique et quel est ton style ?

J’ai commencé à écrire ma propre musique vers l’âge de 12 ans. J’écrivais beaucoup sans musique mais juste avec une mélodie dans ma tête. La première fois que j’ai enregistré une chanson originale, c’était dans un club pour garçons et filles de Little Rock d’où je viens et j’avais probablement 14 ans. Un ami de la famille avait une petite installation au centre pour que les enfants viennent enregistrer et faire de la musique. La chanson n’est jamais sortie mais c’était une belle première expérience.

Je décrirais ma musique comme un mélange de genres. Vrai, racontable, honnête. La musique est le seul moment où je suis transparente et même si ce ne sont pas mes expériences personnelles que je raconte, c’est l’expérience de mon point de vue.

Quel est ton processus créatif ?

Mon processus créatif peut être aléatoire. Parfois, je pense à une ligne catchy qui, à mon avis, serait bonne pour une chanson et je la note ou la mets dans mes notes. Quand je suis dans une session, je n’écoute que le rythme, et quelle que soit la manière dont je suis amené à chanter, c’est ce que je choisis. En général, je fredonne d’abord une mélodie et je fais peut-être un peu de freestyle, puis j’écris vraiment pour exprimer ce que j’essaie de dire.

Parles-nous de ta dernière sortie !

Cette dernière sortie s’appelle ‘Messed Up’, écrite par moi-même et produite par Fantastick.

C’est à peu près un moment où j’ai dû être brutalement honnête avec moi-même mais aussi comprendre ma valeur. J’ai senti au moment où j’ai écrit cette chanson que je ne connaissais pas ma valeur et à cause de cela, j’ai été mis dans une situation dans laquelle je n’avais pas à être, si je connaissais justement ma valeur. Vous voyez, une fois que vous connaissez votre place dans la vie de quelqu’un, vous pouvez éviter les situations et les personnes qui vous gâchent ! Vous pouvez éviter d’avoir l’impression de vous battre pour attirer l’attention de quelqu’un. Si quelqu’un te veut, alors il te veut et je pense que les femmes doivent s’en souvenir. Nous sommes dignes et nous ne nous battons pas pour l’attention des gars. S’il ne le donne pas, trouvez quelqu’un qui le fera.

Des projets pour l’avenir?

J’ai l’intention de faire plus de bonne musique et de répandre l’amour, la gentillesse, la paix et d’être une lumière. Je veux devenir meilleure parce que je respecte trop le jeu musical pour prendre cela à la légère. Je ne fais que m’améliorer avec le temps et ce n’est que le début.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.