« Si j’étais pire »: une ode à la femme signée Rachelle Allison

Un beau soleil se lève sur la capitale, rien de mieux qu’une belle découverte musicale pour nous accompagner dans ces nouveaux jours, libres et tintés d’été.

Rachelle Allison est l’artiste qui nous fait ce cadeau grâce à « Si j’étais pire », une EP généreux de 10 morceaux bien calibrés entre RnB, rythmes caribéens, et touches de Hip-Hop.

De « Oui » à « Arrête », « Si j’étais pire » est un opus complet, où la production est lourde, et les hooks addictifs. Une ode à la femme, à l’amour, la sensualité et la rebellion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.