Embarqués dans « Sion » par Banksko

Une voix rauque, un flow intense, une personnalité à part du game. C’est comme ça que l’on pourrait décrire en quelques mots le nouveau son de Banksko.

L’artiste qui a grandi à Abidjan et y a commencé à écrire dès son enfance, à effectivement retenu toute notre attention avec son morceau bien lourd ‘Sion’. Son attitude et sa personnalité donnent une dimension remarquable à la production sombre et frappante.

‘Sion’, extrait de sa mixtape à venir, vous met en alerte dès les premières secondes, et se démarque dans une industrie un peu dépassée.

On vous laisse l’écouter et nous retrouver plus bas pour découvrir notre conversation avec Banksko.

Qui es-tu ?

Cyrille YAO, ivoirien née le 14 mars 1988.

Quand as-tu commencé à faire de la musique ? Comment décrirais-tu ton son ?

J’ai commencé la musique en chantant les textes des groupes que j’écoutais à l’époque ( la cliqua, NTM , IAM…) Puis je me suis mis à l’écriture je copiait mon ressenti, ce que je vivais j’essayais de le transcrire etc
Je crois que cela a transformé mes écrits je dirai que ma musique est un mélange de mélancolie et de fierté.
Mélancolie du vécu et fierté d’être qui je suis devenu.

Qu’est-ce qui t’inspire à écrire ?

Mon vécu.

Parles-nous de ton dernier morceau !

« Sion » parle de la vie en général et de mon parcours en particulier.

Quels sont tes plans et objectifs pour le futur ?

Etre reconnu comme un très bon artiste côté vente d’album etc.
Et dans un 2nd temps je me vois avoir une maison de production pour mettre de la lumière sur toutes les personnes qui en ont besoin.
Je sais comment ça peut être difficile de trouver du soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.